Patrice Maktav

On aime

le magnétisme des prestations scéniques de Patrice. Il aime donner un côté sombre à ses personnages, ce qui les rend d’office plus ambigus et intéressants à suivre. Son grain de voix et son charisme d’interprète captivent les spectateurs. Autant dire que c’est un plaisir de le retrouver dans la peau du bad boy Michaël tous les soirs sur France 3 !
La formation artistique initiale de Patrice est celle d’un comédien. Il a étudié au conservatoire d’art dramatique de Genève puis au prestigieux Cours Florent.
En 2001, il participe à la première saison de l’émission « Star Academy ». Une première apparition médiatique réussie et particulièrement relayée par les médias et les téléspectateurs, qu’il conclut avec succès en position de demi-finaliste. S’en suit un premier single intitulé « Anonyme », sorti l’année suivante.
Il monte sur les planches en 2004, au sein de la troupe de « La règle du jeu », l’adaptation théâtrale mise en scène par Virgil Tanase du film de Jean Renoir. Par la suite, Patrice participe au téléfilm « L’amour dans le sang » réalisé par Vincent Monnet, aux côtés notamment de Charlotte Valandrey et Dominique Besnehard. Il interprète la chanson « Clair Obscure », qui figure sur la B.O du téléfilm. Il fonde ensuite un groupe de rock, « Aktarüs », avec lequel il part en tournée dans toute la France. C’est en 2007 qu’il dévoile un autre titre en solo intitulé « J’suis un connard ».
Deux ans plus tard sort son premier album : « Maktav ». Un album résolument rock, qui ne laisse aucun auditeur indifférent tant ses textes sont empreints d’un second degré et d’une lucidité poétique déroutante et envoutante. « Maktav » révèle une plume bien aiguisée, piquante et pleine d’autodérision ; un talent d’auteur-compositeur que Patrice a mis au service d’autres artistes comme Olivia Ruiz avec laquelle il a collaboré sur les albums « J’aime pas l’amour » et « La femme chocolat », ou encore Petula Clark.
Il a passé de nombreux castings pour intégrer un projet de comédie musicale, et c’est grâce aux auditions de « Mozart l’Opéra Rock » que son parcours au sein des spectacles vivants a débuté. En 2009, il a été choisi pour interpréter Lorenzo da Ponte dans le célèbre spectacle produit par Dove Attia et Albert Cohen, un rôle de comédie sous les traits du librettiste. Un personnage dégageant sur scène une aura presque inquiétante et fascinante. En bref, une patte artistique caractéristique des rôles de composition que Patrice affectionne et maîtrise brillamment.
En 2012, il intègre le casting de la série « Plus Belle la Vie » et interprète le bad boy Michaël Malkavian. Entre la série, les courts-métrages auxquels il participe et divers projets plus intimistes, Patrice s’est lancé un nouveau défi : séduit par l’atmosphère et les maquillages associés à l’univers de l’épouvante, il incarne le terrifiant Barbier Sanguinaire au Manoir de Paris.
On l’a également applaudi sur la scène du Casino de Paris puis sur celle du Comedia dans la peau de Léon Volterra, complice de Mistinguett, pour « Mistinguett, Reine des Années Folles », mis-en-scène par François Chouquet.
C’est dans le rôle d’un nouveau méchant, particulièrement sadique et manipulateur que nous l’avons retrouvé dernièrement dans l’opéra rock « Le Rouge et le Noir ». Patrice y campe Monsieur Valenod, un personnage malfaisant haut en couleur que l’on adore détester pendant tout le show.
En ce moment, c’est sur France 3 que nous pouvons retrouver Patrice, grâce au grand retour de son personnage Michaël dans la série « Plus Belle la Vie », pour le plus grand bonheur des fans !

by Valentine