Nuno Resende

On aime

la présence scénique captivante de Nuno. Chacune de ses apparitions sur scène est remarquable de par l’aura singulière qu’il donne aux personnages qu’il interprète. Forte de son parcours musical dense et exemplaire, sa tessiture vocale ne cesse de délivrer une large palette d’émotions au public. Nul doute que Nuno saura nous émouvoir avec son interprétation de Guillaume Tell !
Nuno Resende
La passion de Nuno pour la musique remonte à son adolescence. Très tôt, il forme des groupes avec ses amis dont « La Teuf », auquel s’associe le chanteur Alec Mansion. Le chanteur belge a vite décelé chez Nuno d’exceptionnelles qualités vocales et lui a permis de participer à plusieurs projets musicaux en Belgique.
C’est ainsi qu’une longue et brillante carrière au sein de l’univers des comédies musicales s’est ouverte pour lui, comme une évidence. En 1999, en quête d’expériences artistiques et humaines, Nuno s’est dans un premier temps lancé dans l’aventure « La belle et la bête » de Sylvain Meyniac, en interprétant le rôle de Gontrand. C’est ensuite à l’exercice de doublage qu’il se prête, en intégrant le casting du spectacle « Roméo et Juliette, de la haine à l’amour » en tant que doublure de Tybalt et Mercutio. Son parcours au sein des spectacles musicaux continue avec « Les demoiselles de Rochefort » de Michel Legrand, qui lui permet notamment de poser sa voix sur le titre culte « Nous voyageons de ville en ville ».
En 2005, il retrouve son complice Alec Mansion avec Frederic Zeitoun avec lesquels il compose la chanson « Le grand soir » qu’il présente au concours de l’Eurovision pour lequel il porte les couleurs du drapeau belge. Deux ans plus tard, il décroche le rôle du protagoniste principal pour « Aladin » et part en tournée avec la troupe, avant de participer à « Grease ». Au cours de la tournée coréenne de Roméo et Juliette, il retrouve le décor de Vérone sous les traits de Roméo et Benvolio. En 2009, il intègre la troupe de « Mozart l’Opéra Rock », la comédie musicale à succès de Dove Attia et Albert Cohen, en tant que comédien et doublure. Dans la continuité de son parcours pluridisciplinaire au sein des spectacles vivants, il enfile le costume de Snake pour « Adam et Eve : la seconde chance », et porte le deuxième single du spectacle « Ma Bataille » avec Thierry Amiel, l’interprète d’Adam. Après avoir incarné le vicieux mari d’Erzsebeth dans le spectacle éponyme, Nuno s’est révélé aux yeux d’un plus ample public de téléspectateurs en se présentant à l’émission The Voice. Ses capacités vocales ont séduit Florent Pagny qui le porte jusqu’en finale avec le public, à la troisième place. Il fait donc partie des heureux finalistes qui participent à la tournée The Voice Tour. En parallèle des multiples projets dans lesquels il s’investit pleinement, Nuno participe à plusieurs collectifs caritatifs d’artistes tels que la troupe des Restos du Cœur belges ou encore « Les grandes voix des comédies musicales chantent pour les enfants hospitalisés ».
En 2013, il présente son spectacle « Interlude musical » au festival d’Avignon, enchantant le public de reprises de standards de la chanson française et internationale. Un DVD est enregistré à cette occasion. Par la suite, il campe Maître Grigri dans « Pinocchio, le spectacle musical » de Marie-Jo Zarb et Moria Némo. Il renoue avec ses origines et influences artistiques portugaises avec passion grâce à l’album « Latin Lover » et à sa collaboration avec Chico and the Gypsies sur le titre « Hôtel California » qui figure sur l’album « Chico & The Gypsies & International Friends ». Il rejoint la nouvelle distribution de « Salut les copains » et foule la scène des Folies Bergère sous les traits de L’Idole. Nuno retrouve alors la troupe de Mozart l’Opéra Rock pour la tournée coréenne.
Le 05 mars 2016, il dévoile un EP intitulé « Something goin’on» composé de quatre titres pop, rythmés et prometteurs, ainsi que d’une reprise de « Chandelier » de Sia.
C’est sous les traits du célèbre Guillaume Tell que nous retrouverons Nuno les 17 et 18 novembre prochain, sur la scène des Folies Bergère ! Il incarnera ce personnage mythique porteur des valeurs fondamentales d’amour et de liberté, au cœur du spectacle « Guillaume Tell, la nation en héritage » de Stéphane Métro.

by Valentine

0.00 moyenne des internautes surToï Toï Toï (0% score) - 0 vote