Fauve Hautot

On aime

le magnétisme de Fauve dès qu’elle danse. Elle s’approprie l’espace dans lequel elle évolue et l’habite comme s’il était sien. On se laisse avec plaisir captiver par sa force d’interprétation et la grâce de ses mouvements. La puissance de son regard et sa parfaite maitrise du langage corporel ne laissent aucun spectateur indifférent.
Fauve évolue dans le milieu de la danse depuis qu’elle est toute petite, grâce à ses parents passionnés et notamment à sa mère professeure de danse. Elle commence l’apprentissage et la pratique de la danse latine dès ses 5 ans. En 2001, elle est sacrée championne de France junior en danse latine et vice-championne en danses standards.
Pendant les années qui suivent, elle se forme à diverses danses sportives, ainsi qu’aux genres du jazz, du ballet, et de la danse contemporaine.
Fin 2004 elle choisit d’arrêter la compétition. Deux ans plus tard, elle participe à l’émission « The Dancing Show » sur France2 et la remporte avec son partenaire Maxime Dereymez.
En duo, ils accompagnent ensuite les shows et les apparitions télévisées de Dany Brillant et se produisent en parallèle avec diverses troupes et compagnies. On découvre également Fauve en tant que chorégraphe pour les besoins de l’émission « Segundo Campeonato Mundial de Baile » dans laquelle elle guide l’équipe française.
A l’initiative de Maxime Dereymez se forme un petit collectif d’artistes, « D’pendanse », qui a également réuni Katrina Patchett et Denitsa Ikonomova. Il s’agit d’une troupe de danse en couple (fondée à l’origine pour l’émission « Dancestreet » sur France 0 en 2011) qui se produit dans des festivals, des galas etc … dont Fauve fait partie un certain temps.
La même année, elle intègre justement la troupe de danseurs professionnels de l’émission « Danse avec les stars » et remporte la saison 3 avec son danseur Emmanuel Moire. Une jolie victoire qui les amène à effectuer quelques pas de danse à nouveau tous les deux en février 2013, dans le clip du chanteur intitulé « Beau Malheur ». Elle renoue aussi avec la chorégraphie pour l’adaptation française de la comédie musicale «The Full Monty » au Comédia.
L’année suivante, elle participe au clip « Ce qui nous tient » de Sébastien Agius, dans lequel elle nous livre toute sa force d’interprétation.
L’année 2015 est celle qui la révèle aux yeux du public en tant qu’animatrice. Elle présente « Les trésors du livre des records » sur Gulli en tandem avec Willy Rovelli qu’elle retrouve dès l’été 2015 pour le jeu « Fort Boyard ». Elle y campe le personnage redoutable de Fauve La Tigresse, réputée pour avoir « la souplesse du félin ».
En octobre elle intègre le jury professionnel de « Danse avec les stars » tout en continuant de rejoindre la troupe de danseurs à l’occasion de plusieurs tableaux dansés en groupe.
Plus récemment, Fauve a interprété le rôle de l’audacieuse et pétillante Stéphanie au sein du spectacle « Saturday Night Fever » de Stéphane Jarny et Stéphane Roy au Palais des Sports. Une nouvelle expérience qui lui a permis d’ajouter d’autres teintes à sa large palette de talents comme la maitrise du hiphop ou la comédie.
Le spectacle partira en tournée dès la rentrée, après un passage dès le 28 juin pour une cinquantaine de dates québécoises au Capitole !

by Valentine