Christophe Maé

On aime

le fait que Christophe est un chanteur inimitable du paysage audiovisuel français depuis ses débuts : il s’est très vite distingué par son grain de folie dans « Le Roi Soleil » qui l’a révélé, et continue de surprendre son public aujourd’hui encore. Son timbre de voix reconnaissable entre mille et son univers aux influences multiculturelles font de lui un artiste incontournable qui a su fédérer autour de lui une vraie communauté de fans.
La passion de Christophe pour l’univers artistique lui est venue dès son adolescence, grâce aux influences de chanteurs cultes tels que Stevie Wonder ou Bob Marley. Il a appris l’harmonica et la guitare, deux instruments qui l’accompagnent aujourd’hui encore lors de ses concerts. Il a commencé à se faire remarquer en se produisant dans plusieurs bars de stations de vacances et en participant à des galas, grâce à son style musical ancré dans la soul, le reggae et le blues. Très vite, il fait les premières parties de chanteurs tels que Cher ou Seal et en 2003, il est choisi pour interpréter le titre « Back to Bornsville » tiré du film « Mais qui a tué Pamela Rose ? »de Éric Lartigau.
C’est grâce au genre de la comédie musicale que sa carrière a pris un tournant radical. Présenté au producteur Dove Attia, il décroche finalement le rôle de Monsieur le frère du roi Louis XIV, dans son spectacle « Le Roi Soleil », notamment aux côtés d’Emmanuel Moire, Victoria Petrosillo et Merwan Rim, entre autres. Ce rôle exubérant et déjanté le hisse au rang de coup de cœur incontesté du public et des médias au sein de la troupe, ce qui l’amène à décrocher le NRJ Music Awards de la Révélation Francophone de l’Année. Pour « Le Roi Soleil », il interprète notamment le tube « Et Vice Versailles », qui le révèle aux yeux d’un plus ample public et lui donne une notoriété grandissante.A tel point que son premier album « Mon Paradis » sort en 2007, notamment porté par les singles « On s’attache » et « Ça fait mal ». Très vite Christophe impose la singularité de sa voix écorchée et de son style aux influences multiples avec grand succès : son album devient disque de diamant, une consécration pour un premier opus. S’en sont suivies une première tournée triomphale, de nombreuses récompenses et son intégration à la troupe des Enfoirés. En 2009, il collabore avec Johnny Hallyday en lui écrivant un texte, « Étreintes fatales » et en assurant les premières parties de sa tournée.
L’année suivant, il dévoile son second album « On trace la route », dont le succès est notamment assuré par les singles « Dingue dingue dingue » et « J’ai laissé ». Il écrit également « Dans ma tête » pour Line Renaud.
Le 23 janvier 2011, Christophe reçoit le titre de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministre Frédéric Mitterrand.
C’est charmé et influencé par la Nouvelle-Orléans que le chanteur a fait son retour en 2013 avec un nouvel album, « Je veux du bonheur ». Il séduit le public très rapidement avec cette ambiance venue de Louisiane, inédite dans le paysage français audiovisuel du moment : son album est certifié triple disque de platine et les singles « Tombé sous le charme » et « La Poupée » connaissent un large succès.

Le 13 mai dernier est sorti son dernier album « L’attrape-rêves », bercé par le tube « Il est où le bonheur ». La tournée associée à cet album a repris en mars 2017 et se poursuit en ce moment même pour quelques dates restantes, n’hésitez pas à aller applaudir l’artiste près de chez vous !

by Valentine