Solal

On aime

toute la palette d’émotions que la voix de Solal parvient à nous faire ressentir avec une même intensité, qu’elle soit posée sur un CD ou livrée au public en live. Elle renforce son talent d’interprète, et donne une profondeur à ses rôles : sa couleur vocale décuple les forces et les fêlures des personnages qu’il incarne. Un artiste généreux qui se glisse dans la peau de figures hautes en couleurs, que l’on a hâte de retrouver en Ponce Pilate dès la rentrée !

Habitué de scènes parisiennes et provinciales prestigieuses ou intimistes, Solal, Laurent Morhain de son vrai nom, a été repéré par Michel Sardou en 1985. Il est un artiste phare des projets de comédies musicales françaises depuis l’année 1987 au cours de laquelle il a intégré le casting du célèbre opéra-rock de Michel Berger et Luc Plamondon « Starmania » dans sa deuxième version en y interprétant le rôle de Ziggy, ce qui lui apporte une première expérience de tournée. Il se consacre par la suite dix ans au partage de ses influences musicales de Variété dans des brasseries de lieux prisés tels que Courchevel ou St Tropez.
Son parcours au sein des spectacles musicaux reprend son chemin en 2000 lorsqu’il est sélectionné par Pierre Cardin pour incarner le premier rôle masculin dans « Tristan et Yseult ». Il pose donc sa voix sur le titre « Je peux mourir pour être à toi » en duo avec Magali Neslot, Yseult.
Suite aux représentations du spectacle il se produit à l’étranger en concerts privés et ce jusqu’en 2009, l’année qui le révèle aux yeux d’un plus ample public : il intègre le casting de « Mozart l’Opéra Rock » en tant que Léopold Mozart et interprète le single « J’accuse mon père ».
Suite au succès triomphal de Mozart qui s’exporte même en versions coréenne et japonaise, Solal est choisi par Pascal Obispo pour devenir le Solus de sa comédie musicale « Adam et Eve ». Un nouveau second rôle d’un obscur magnétisme qui se distingue de fait des protagonistes principaux.
En 2014 il met sa connaissance de l’univers artistique au profit de sa propre société de production « Game of Prod ». Se faisant il révèle au grand jour de jeunes talents dont deux premières chanteuses : Ael (Léa Deleau), interprète par la suite de Maggie dans le spectacle « Résiste » de France Gall et Bruck Dawit, ainsi que Liv dont le premier single « Vendez-nous du rêve » acquiert d’ores et déjà une certaine notoriété grâce au message dans l’air du temps et plein d’espoir qu’il propose.

En parallèle à cette activité de production, nous aurons le plaisir de retrouver Solal sur scène à partir du 17 octobre 2017 au Palais des Sports de Paris dans le rôle de Ponce Pilate au sein de la troupe de « Jésus de Nazareth à Jérusalem », mis en scène par Pascal Obispo.

by Valentine