Maximilien Philippe

On aime

le grain de voix unique de Maximilien. Rock, rauque, chaleureux, sensuel, fragile et délicat à la fois, il lui permet d’envahir la scène et la salle où il se produit d’une aura toute particulière. Sa voix permet à Maximilien d’interpréter des titres cultes, d’en revisiter d’autres, alors nous n’avons qu’une hâte : découvrir plus encore son univers personnel !
La formation musicale de Maximilien est celle d’un instrumentiste pluridisciplinaire : initialement batteur et guitariste, il a suivi une solide formation artistique qui lui a permis d’élargir sa palette de talents. Ainsi, il est sorti diplômé avec mention à deux reprises de la prestigieuse Music Academy International en production, et en batterie en 2005. Il a également suivi un cursus de conservatoire à Esch-sur-Alzette en solfège, piano et saxophone.
En 2008, Maximilien a ouvert son propre studio d’enregistrement à Audun le Roman, qu’il a nommé « Fullhead Studio ». Tout au long de son parcours, il a fait partie de plusieurs groupes et formations en tant que chanteur, guitariste et batteur, avec lesquels il a enflammé scènes locales et festivals. En parallèle, l’artiste a participé à de nombreux albums en tant que musicien mais aussi à plus d’une vingtaine de productions, en tant qu’ingénieur du son ou producteur.
Suite à une splendide reprise du tube « When I was your man » de Bruno Mars, il participe à l’émission The Voice. Le programme le dévoile aux yeux des téléspectateurs français qu’il séduit très vite par ses prestations et interprétations saisissantes. Membre de l’équipe de Garou, il gravit toutes les étapes du concours, soutenu par le public, jusqu’à arriver à la seconde place de la finale.
Sa première expérience au sein d’un spectacle musicale s’est déroulée au sein de la troupe de « Love Circus », mis en scène par Stéphane Jarny. Maximilien incarnait donc Couteau, le lanceur de couteaux à l’affiche du spectacle élu « meilleure comédie musicale de l’année ». Cette aventure lui a permis d’interpréter des titres cultes tels que « Et maintenant », « L’hymne à l’amour », ou encore « Vivre pour le meilleur ».
Par la suite, sa reprise du titre « C’est si bon » chanté par Jean Marco devient la bande son d’une publicité télévisée pour une marque française d’automobile.
Après plusieurs semaines passées en studio et la sortie du titre « Je suis un homme » puis de « Tout doucement », c’est le mois dernier que Maximilien nous a livré son opus « Mots d’elles ». Une série de chansons ordinairement portées et défendues par des interprètes féminines, qu’il revisite à sa façon. Son timbre de voix si singulier leur donne une dimension nouvelle ; on se surprend à les écouter avec une sensibilité différente. Il présentera cet EP et son univers artistique lors d’un showcase ce 19 décembre, au Capitole de Saint-Julien Les Metz.
by Valentine