Christian Bouda et tous les membres de la Compagnie du Lac tiennent à remercier chaleureusement

Messieurs Luc PLAMANDON, Richard COCCIANTE  et Nicolas TALAR

pour la générosité et la bienveillance dont ils ont fait preuve à leur égard.

 

Dimanche 8 Avril

Toï Toï Toï a choisi de vous présenter aujourd’hui le travail d’une troupe amateur : la Compagnie du Lac, basée à Savigny-le-Temple (en Seine et Marne), en pleine répétition de Notre Dame de Paris qu’elle jouera sur la scène municipale du Millénaire pour 4 représentations exceptionnelles à la mi-juin. Une belle histoire qui dure maintenant depuis 19 ans.

Et si l’on parle d’une troupe d’amateurs, nous vous laissons d’ores et déjà juges de la qualité des voix que nous avons pu entendre lors d’un filage qui a eu lieu le dimanche 8 avril…

Et oui, on ne vous a pas menti. La qualité est déjà très largement au rendez-vous. C’est même une des signatures de la troupe !

Maintenant, nous pouvons passer aux présentations : La Compagnie du LAC est une association à but non-lucratif qui a pour objectif de présenter des spectacles musicaux en live sur la ville de Savigny-Le-Temple et plus largement sur le territoire de la ville nouvelle de Sénart.

Pour son premier spectacle en 1999 avec les élèves du collège de la Grange du Bois, Christian BOUDA avait choisi de traiter en chansons « le droit à la différence », ponctué de textes de Jacques Prévert. 19 ans après sa création et 19 comédies musicales plus tard, la troupe devenue « la Compagnie du LAC » en 2004, continue de monter des spectacles musicaux avec les jeunes de Savigny-le-Temple et maintenant quelques uns de Sénart ou plus largement d’Ile-de-France. Chaque année, Christian BOUDA fédère entre 170 et 230 participants autour de projets artistiques sur des thématiques « engagées ».

L’aventure commence au mois de septembre avec des auditions pour attribuer les rôles principaux. Bien évidemment, tout le monde ne peut être retenu même si chacun de ces rôles est doublé (en dehors de Quasimodo pour ce spectacle en particulier). Mais tout le monde peut rejoindre l’ensemble et participer au spectacle sur scène. Scène qu’ils sont, du coup, plus d’une cinquantaine à partager. Et dans un souci d’accueillir chaque personne motivée par le projet, l’équipe met un point d’honneur à intégrer également des personnes en situation de handicap, y compris pour les rôles principaux quand cela est possible.

Une vingtaine de musiciens jouent en live l’intégralité des chansons sous la direction d’Yves Marie. Et ce sont 172 enfants de 5ème du collège de la ville (Henry Wallon) qui, répartis en 3 groupes, assurent les chœurs en alternance lors des différentes représentations, sous la direction de leur professeur de musique Michael Delemailly. La mise en scène est confiée à Sophie Hollo et les chorégraphies à Sylvie Hollo. La réalisation des décors est l’affaire d’Alain Faure, professeur au lycée des métiers du bâtiment Benjamin Franklin de La Rochette, et à ses élèves qu’il implique également dans le projet.

S’ajoutent à toute cette belle troupe les créateurs et réalisateurs de costumes, les habilleuses, les machinistes, l’équipe vidéo, et encore une multitude de petites mains au grand cœur, tous animés par l’ultime objectif de cette formidable aventure humaine : offrir aux spectateurs le plus beau des spectacles.

Et, rappelons-le, tous les acteurs de cette aventure sont bénévoles. 

 

Les répétitions se font régulièrement, tout au long de l’année, par pôle. Musiciens, danseurs, solistes… Et ponctuellement, on réunit tout le monde pour réaliser un filage. Certes, on était encore loin de la couturière, sans décor, sans costumes, sans lumières, mais ces moments sont primordiaux pour faire naître l’unité, réajuster les imperfections, continuer le travail et être prêt le jour J.

 

Nous comptons, comptons et comptons encore… Et nous en arrivons à plus de 250 personnes impliquées dans ce nouveau projet. Il faut dire que d’année en année, la troupe ne cesse de susciter des envies qui se transforment même parfois en vocations.

Cette formidable aventure humaine n’est d’ailleurs pas passée inaperçue puisque les équipes de TF1, avaient suivi la troupe pendant 2 mois en 2014 pour l’émission Reportages.

Et on ne peut être qu’admiratif devant l’implication collective de toutes ces forces vives.

Nous avons pu assister, pendant 3H30, à ce filage. Au pas de charge, avec un ballet incessant de danseurs, de chanteurs, et le tout dans la bonne humeur. L’énergie déployée par tous les acteurs de cette belle aventure humaine est remarquable. Et on arrive déjà à percevoir très largement la qualité du spectacle à venir.

L’équipe vidéo de la troupe avait réalisé, début mars, un montage du précédent filage. De quoi, nous l’espérons, vous permettre de partager ce que nous même avons pu vivre dimanche dernier.

Vous découvrirez aussi une partie de l’équipe artistique. De quoi vous donner encore plus l’envie, nous l’espérons, de venir voir le spectacle en juin, et même, qui sait, de vivre vous aussi l’aventure l’an prochain à leur côté pour leur vingtième anniversaire !

 

Dimanche 6 Mai 2018

Nous avions promis à la troupe de revenir les voir. C’est chose faite depuis cet après-midi puisque que nous avons pu assister à un nouveau filage, cette fois-ci avec le second cast de chanteurs. Seul Julien, alias Quasimodo, est présent dans les deux équipes. Mais le reste des interprètes n’est jamais loin, et ils rejoignent l’ensemble régulièrement, assumant ainsi un autre rôle dans le spectacle quand ils ne sont pas en tête d’affiche. Et réciproquement bien sûr.

Les chorégraphies sont plus abouties, fruit du travail du mois écoulé. Les affiches ainsi que les flyers, tout juste sortis de l’imprimerie, sont présentées. Le second cast n’a rien à envier au premier, et l’on se prend à frissonner d’émotion sur nombre de chansons.

On sent que l’échéance est proche. Et pourtant, il en reste du travail pour être prêt le 14 juin : installation de la salle et de la scène dans sa configuration définitive, mise en place et programmation des éclairages, appropriation du nouveau matériel son, évolution dans le décor, jeu en costume… Un tout petit peu plus d’un mois, rien de plus. On se dit que le travail restant est monumental, et pourtant, comme nous le confie Christian Bouda, la magie opérera. Tout ce qui aura pu poser problème jusqu’à l’ultime répétition disparaîtra comme par enchantement le jour de la première.

Distribution des rôles principaux

CAST 1 : Mélanie (Esméralda) – Julien (Quasimodo) – Killian (Gringoire) – Isaac (Clopin) – Kenza (Fleur de Lys) – Sylvain (Frollo) – Antoine (Phoebus)

CAST 2 : Morgane (Esméralda) – Julien (Quasimodo) – Kévin (Gringoire) – Amadou (Clopin) – Léa (Fleur de Lys) – Nicolas (Frollo) – Cyril (Phoebus)

 

Petit album souvenir de ces répétitions

Notre Dame de Paris se jouera les jeudi 14, vendredi 15, samedi 16 et dimanche 17 juin à 20H30, au Millénaire de Savigny-le-Temple (RER D – salle à 100 mètres de la gare).

Les tarifs sont plus qu’abordables : 8 euros pour les enfants jusqu’à 8 ans et 12 euros au-delà.

N’hésitez pas à venir les voir sur scène !

Bon courage à toute la troupe pour les échéances à venir. Nous serons là pour vous applaudir en juin. Et on prend déjà nos billets pour l’an prochain aussi (nous sommes dans la confidence du spectacle choisi pour le 20ème anniversaire, mais chut…  nous savons garder les secrets…).

Bravo à tous !

 

Pour retrouver l’actualité de La Compagnie du Lac :

 

Le Site officiel : http://compagniedulac.fr/

La Page Facebook : https://www.facebook.com/ciedulac/

Twitter : https://twitter.com/laciedulac

Instagram : https://www.instagram.com/laciedulac

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCi8kW9LmAlQxTbDnFvMeBTQ

by Franck