L’un des spectacles les plus attendus de cette année 2018 arrive enfin à l’affiche à partir d’aujourd’hui au Théâtre du 13ème Art : Bô, le Voyage Musical.

Sur une idée originale et des musiques de Catherine Lara, écrit et mis en scène par Giuliano Péparini, ce spectacle, qu’on imaginait déjà d’une extrême poésie, tient toutes ses promesses et dépasse même nos plus grandes attentes.

Toï Toï Toï a en effet eu le très grand privilège d’assister à l’ultime filage du spectacle hier soir, c’est à dire la veille de la grande première qui a lieu aujourd’hui.

Afin de vous familiariser avec l’univers de Bô, nous vous proposons ici un petit dossier concocté spécialement pour vous.

 

Il s’agit ici de la seconde coopération entre Catherine Lara et Giuliano Péparini puisqu’ils avaient déjà collaboré ensemble sur Au-Delà des Murs en 2008 et 2009, sous la direction artistique de Franco Dragone. Christophe Willem avait également été associé au projet en interprétant une chanson sur scène pendant le spectacle.

Les deux magiciens, de la musique et de la danse, se retrouvent donc ici pour conjuguer à nouveau leurs talents et donner naissance à une oeuvre qui se veut résolument intemporelle et universelle, la quête de la beauté. Des beautés même… Car la beauté peut prendre toutes les formes et se cacher partout, même où on ne l’attend pas, si peu qu’on veuille s’attacher à la découvrir et qu’on arrive à se laisser porter. C’est bien là tout l’enjeu de ce spectacle où le spectateur se laisse emmener vers le Bô.

 

Pour vous permettre de découvrir quelques images du spectacle, dont certaines tirées des répétions qui ont eu lieu en février, et d’entendre les créateurs vous livrer quelques clés, voici le teaser qui a été publié sur le site officiel il y a deux semaines.

 

Bô, le Voyage musical… On pourrait même dire les voyages musicaux au final. Car c’est en fait une multitude de voyages qui s’offrent à nous et nous emportent tout au long du spectacle : le voyage principal auquel prennent part les différents protagonistes, leur propre voyage intérieur qui est si magnifiquement interprété par eux mêmes et leurs compagnons de route, et celui qui nous entraîne nous-mêmes dans un vaste tourbillon musical aux sonorités riches et envoûtantes.

Catherine Lara et les musiciens nous emportent littéralement dans un autre univers. Le mot n’est pas trop fort, et l’intention des créateurs est, à ce sujet, plus que manifeste puisque chaque musique porte le nom d’une étoile. La métaphore file d’elle-même, chaque artiste brillant par ses compétences et son immense talent.

Bô, c’est un voyage vers la lumière, vers la connaissance, celle du monde, des autres et de soi…

Ce qui se dégage avant tout de ce spectacle, nous l’avons déjà dit, c’est une formidable poésie. Elle est présente dans chacun des tableaux, de la première à la dernière minute du spectacle, que ce soit en terme d’expressivité des corps mis en mouvement, des jeux d’ombres et de lumières, de la magie des projections, de l’intensité de l’interprétation et bien évidemment de la richesse musicale qui unit magnifiquement tout cet ensemble.

C’est un tourbillon d’émotions que Catherine Lara fait naître et vivre sous son archet. Elle avait déclaré en 2009 déjà :  « On n’est pas toujours obligé d’exprimer un langage verbal pour se faire comprendre. Il y a une âme dans un violon. C’est un instrument très expressif ». Nous rajouterons qu’il décuple merveilleusement toute l’intensité des interprétations, et réciproquement, ce qui apporte à l’ensemble du spectacle une richesse artistique rarement atteinte.

Intensité de la musique, mais aussi force des mots qui viennent, à point nommé, renforcer la cohérence et la cohésion de l’ensemble. Ils sont tantôt prononcés, tantôt écrits, chantés et même criés. Mais ne dévoilons pas non plus tout le spectacle…

Le travail de mise en scène de Giuliano Péparini est époustouflant, tout comme le sont les chorégraphies qu’il a orchestrées. Il parvient à mettre en valeur chaque situation, chaque artiste, pour nous offrir des tableaux tous plus intenses les uns que les autres, sans qu’aucun ne soit jamais artistiquement en-deçà d’un autre. Une véritable prouesse.

La scène est magnifiquement habillée par les éclairages, les projections, et par des décors simples mais terriblement efficaces qui permettent en quelques déplacement de passer d’un univers à un autre. Jeu de transparence ou d’opacité, fumée lourde ou souffle puissant, de nombreux effets finissent d’apporter la magie nécessaire à ces univers racontés.

Qu’il soit danseur, comédien, acrobate, voire les 3 à la fois, chaque artiste nous entraîne dans son univers sans qu’à aucun moment on ne veuille en sortir tant on atteint dans chaque domaine la perfection dans l’exécution.

Tout est nouveauté, invention, découverte. On écoute, on regarde, on admire, on frissonne… Et on vit.

Tout nous interpelle, nous interroge, et au final nous touche profondément.

Bô, c’est le voyage des hommes et des âmes. Un voyage aux sources des valeurs qu’on aimerait voir devenir universelles.

Vous l’aurez compris, ce spectacle est un véritable coup de cœur pour l’équipe de Toï Toï Toï.

Il y a 24 représentations de programmées au Théâtre du 13ème Art. Autant dire que les places seront sans doute comptées. Alors ne tardez pas pour réserver les vôtres et pour partir vous aussi à la découverte de ce formidable ailleurs.

On se doit de le vivre plus que de se l’entendre conter.

 

Almach – Clip Officiel de Bô, le Voyage Musical

 

Pour retrouver l’actualité de Bô, le Voyage Musical :

Le Site officiel : http://bo-spectacle.com

La Page Facebook : https://www.facebook.com/BoSpectacle

Instagram : https://www.instagram.com/bolespectacle

Pour découvrir la musique du spectacle : https://w.lnk.to/bo

Réservations : https://billetterie.le13emeart.com/fr/node/2968

by Franck