Depuis quelques semaines, Cirque de Paname a investi les réseaux sociaux et laisse planer le mystère sur cet univers qu’il nous offrira bientôt dans un tout nouveau spectacle interactif et immersif.

Quelques photos, au design particulièrement soigné, quelques vidéos issues du travail de création, et ce court teaser qui ne peut que donner l’envie d’en savoir plus.

Et cette date, le 12 Juin 2019, annoncée comme celle de LA REVELATION.

Effectivement, une date importante puisque c’était celle de la soirée de lancement dans un lieu magique de la capitale, Le Faust, situé au pied du pont Alexandre III. Presse et influenceurs étaient donc invités à découvrir en exclusivité le Cirque de Paname et le tout premier spectacle qui sera à l’affiche à partir de Novembre 2019 : Le Monde de Jalèya.

Un lieu atypique qui se prête tout particulièrement à l’évasion. Et tout comme le public sera amené à passer du réel au Monde de Jalèya dès son entrée dans l’univers du Cirque de Paname, notre immersion a été totale et immédiate.

Projections vidéos des figures emblématiques du spectacle, lumières tamisées, serveurs en marinière arborant un foulard rouge (et que l’on retrouvera dans le spectacle…), décor de scène au-dessus du bar… On en oublie que les quais de Seine ne sont qu’à quelques mètres.

Le temps d’accueillir les invités, et Knosios apparaît au fond de la salle, dans l’escalier au dessus du bar, apostrophant le public dans un langage qu’on qualifiera d’indéterminé mais qu’au final on arrive presque à comprendre. Une voix Off nous invite alors à passer dans la seconde salle pour accéder enfin à LA REVELATION. Pour y pavenir, nous devons franchir un rideau de fumée sur lequel est inscrit Le Cirque de Paname. C’est déjà magique !

Cette seconde salle, parallèle à la première, est plongée dans une quasi obscurité. Seules des projections et quelques jeux de lumières viennent l’habiller. Pour sûr, on a vraiment quitté la Capitale pour un univers encore inconnu.

Le compte a rebours vidéo commence alors. Nous sommes à 10 secondes de LA REVELATION.  Les images s’enchaînent, rapides, colorées, percutantes. Ca y est, nous y sommes ! Les créateurs parlent à tour de rôle en vidéo du spectacle pendant quelques minutes, avant que le teaser version longue du Monde de Jalèya ne soit enfin dévoilé. Et quel teaser ! Jugez-en par vous-mêmes…

S’en suit l’arrivée d’Oliver, alias Alexandre Faitrouni, sur la scène centrale. Par un habile jeu de projection et d’éclairage, il nous fait découvrir, sans jamais parler, certaines créatures des différents royaumes qu’il sera amené à traverser. Magie des costumes, des maquillages, des coiffures, des corps en mouvement, magnifiquement sculptés par des éclairages différents, tantôt chauds, tantôt froid, selon l’élément qu’ils figurent.

La voix Off propose alors au public d’aller à la rencontre de ces différents personnages, le temps d’installer la salle pour une courte conférence de presse, permettant à l’équipe créatrice de se présenter, de développer l’univers qu’il nous offrira dans quelques mois, et de répondre à quelques questions.

Mais au final nous direz-vous, Cirque de Paname et le Monde de Jalèya, c’est quoi ?

Maintenant, nous pouvons tout vous raconter !

Le Monde de Jalèya sera le premier spectacle du Cirque de Paname qui se lance dans un projet ambitieux, celui de présenter chaque année un spectacle nouveau dans un lieu à sa mesure : un immense Dôme composé de grandes arches, sans pilier, permettant une visibilité optimale pour l’ensemble du public. Ce chapiteau d’un genre nouveau sera installé sur l‘hippodrome de Paris-Lonchamp.
Un lieu hors du commun pour un concept qui l’est tout autant : Allier les arts du cirque, la danse, la musique, le chant et la technologie, dans un univers visuel et sensoriel rempli de poésie.

A la genèse de ce projet, on retrouve Ludovic Marcato. Fondateur du Cirque de Paname, il en est aussi le Directeur Artistique et Créatif, ainsi que le Metteur en scène. Sa rencontre avec Thibert Abid a été décisive et a permis aux deux hommes de fonder la société CDP Entertainment qui produira les spectacles du Cirque de Paname.
Des années de travail, de recherches, de rencontres, pour au final parvenir à rassembler près de 90 artistes, designers, artisans, techniciens, tous prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes pour offrir au spectateur une expérience absolument unique.

Les noms qui composent l’équipe des créateurs imposent le respect tant le parcours des uns et des autres est impressionnant. Un véritable concentré de talents ! Ainsi, on retrouve Julia Spiesser, Nicolas Huchard et Skorpion aux choroégrpahies, ce dernier étant également assistant à la mise en scène  – Anthony Giordano et John Dada aux musiques – Yoann Benhamou et Julien Seijo à la conception des numéros acrobatiques – Albin Rosa et Thomas Besson à la conception Video Mapping – Arnaud Bayssat et Greg Carlet à la conception sonore – Romain Labat à la conception lumières – Audrey Borca et Raphaël Perrier aux coiffures et perruques – Julie Hugues au design et à la réalisation des maquillages… Pour les noms que nous connaissons, sachant que d’autres ne manqueront pas de venir étoffer encore cet univers artistique hors du commun.

70 techniciens et artistes, dont 14 acrobates, 10 danseurs, 4 musiciens live, 3 chanteurs, 3 comédiens…
Pas moins de 200 costumes créés par Ludovic Marcato (oui, il est là aussi) et Pepe Muñoz.
Et cette promesse d’une scénographie absolument innovante et réinventée grâce à l’apport de technologies comme les jets d’eau, la pyrotechnie, un rideau aquatique, en plus d’une immersion interactive ou se mêleront mapping, spatialisation sonore, odorama, air soufflé, bracelets lumineux…
Un condensé, sans doute, de tout ce qui peut se faire de mieux ici et là. Bien évidemment, on pense tous au Cirque du Soleil – une filiation que les créateurs ne renient pas même s’ils veulent essayer, vous l’aurez compris, d’aller encore plus loin – ou encore à l’immersion que l’Extraordinaire Voyage du Futuroscope permet, le temps de quelques minutes magiques…

Le Monde Jalèya, en plus de toute la magie générée par ces innovations technologiques et sa recherche esthétique, ce sera aussi et surtout une histoire, tirée d’un roman co-écrit par Ludovic Marcato (oui, encore lui !) et Ophélie Pemmarty et intitulé  Jalèya, dans l’ombre d’Oliver Wynd. A noter que le roman sera en vente à la boutique du spectacle dès les 14 Novembre 2019 et en librairie à partir de décembre.

Oliver Wynd  (interprété par Alexandre Faitrouni) est un jeune garçon curieux.
Dans un étrange grenier, il découvre un coffre rempli d’objets. Parmi eux, une lampe à huile aux pouvoirs mystérieux lui ouvre les portes du Monde de Jalèya.
Accompagné du guide Knosios (interprété par Sébastien Sfedj), Oliver devra traverser des territoires fantastiques, rencontrant les créatures qui le peuplent. Pour en sortir, il devra parcourir les royaumes des éléments de la nature : Terrëa, Fyrön, Eaulus et Airya.
Il sera guidé dans cette quête par Mërya (interprétée par Aurélie Giboire), Déesse du Royaume des éléments.
Parfois avec humour, parfois avec peur ou maladresse, Oliver ira de surprises en surprises.
Entre réalité et illusion, il devra trouver le chemin de sa vérité…

Deux autres chanteurs font également d’ores et déjà partie du cast : Tatiana Matre et Ayvin.

Qu’il va être long le temps jusqu’en Novembre ! Comme nous allons devoir nous armer de patience, car vous l’aurez compris, nous avons été totalement conquis. Et même si l’heure de LA REVELATION est désormais derrière nous, nous sommes persuadés que l’équipe du Cirque de Paname nous réserve encore de nombreuses surprises.

Crédit photo Dossier de Presse Cirque de Paname : ©Maéva Mitram
Crédit Photo Soirée au Faust : ©ToïToïToï

Pour retrouver l’actualité du Cirque de Paname

by Franck – le 27/04/2019
5.00 moyenne des internautes surToï Toï Toï (98% score) - 3 votes