L’an passé, Toï Toï Toï avait choisi de mettre en lumière une troupe amateur, la Compagnie du Lac, basée à Savigny-le-Temple (en Seine et Marne). Pour son 19ème spectacle, elle présentait alors Notre Dame de Paris. Et déjà, nous avions souligné le travail absolument monumental entrepris, et la qualité du spectacle présenté par une troupe amateur qui n’avait, au final, rien à envier en terme de qualité, aux spectacles dits professionnels.  Avec ce supplément d’âme en plus. Retour sur une formidable aventure humaine qui dure depuis 20 ans maintenant. Et cette année, c’est La Belle et la Bête qui arrive en haut de l’affiche.

La Compagnie du LAC est une association à but non-lucratif qui a pour objectif de monter une troupe et de présenter chaque année un Spectacle Musical en live sur la ville de Savigny-Le-Temple. Ses membres viennent de la commune, et, plus largement, des territoires du Grand Parisud.

Pour son premier spectacle en 1999 avec les élèves du collège de la Grange du Bois, le fondateur de la Compagnie,  Christian BOUDA, avait choisi de traiter en chansons « le droit à la différence », ponctué de textes de Jacques Prévert. 20 ans après sa création et 20 comédies musicales plus tard, la troupe devenue « la Compagnie du LAC » en 2004, continue de monter des spectacles musicaux avec les jeunes de Savigny-le-Temple. Chaque année, Christian BOUDA fédère entre 150 et 250 participants autour de projets artistiques sur des thématiques « engagées ».

L’aventure commence au mois de septembre avec des auditions pour attribuer les rôles principaux. Bien évidemment, tout le monde ne peut être retenu même si chacun de ces rôles est doublé (en dehors de Gaston et Plumette pour ce spectacle en particulier). Mais tout le monde peut rejoindre l’ensemble et participer au spectacle sur scène. Scène qu’ils sont, du coup, une cinquantaine à partager. Et dans un souci d’accueillir chaque personne motivée par le projet, l’équipe met un point d’honneur à intégrer également des personnes en situation de handicap, y compris pour les rôles principaux quand cela est possible.

Une vingtaine de musiciens jouent en live l’intégralité des chansons sous la direction d’Yves Marie. Et ce sont 172 enfants de 5ème du collège de la ville (Henry Wallon) qui, répartis en 3 groupes, assurent les chœurs en alternance lors des différentes représentations, sous la direction de leur professeur de musique Michael Delemailly. La mise en scène est confiée à Sophie Hollo et les chorégraphies à Sylvie Hollo. La confection des costumes est l’affaire d’une centaine d’élèves du Lycée Polyvalent Flora Tristan de Montereau-Fault-Yonne

S’ajoutent à toute cette belle troupe les créateurs de costumes, les habilleuses, les machinistes, et une multitude de petites mains au grand cœur, tous animés par l’ultime objectif de cette formidable aventure collective : offrir au public le plus beau des spectacles. Car, même si cette troupe est amateur, la volonté de présenter un spectacle d’une grande qualité est affirmée et le pari très largement tenu.

Et, rappelons-le, tous les acteurs de cette aventure sont bénévoles. 

Les répétitions se font régulièrement, tout au long de l’année, par pôle. Musiciens, danseurs, solistes… Et ponctuellement, on réunit tout le monde pour réaliser un filage.

(Filage de la Belle et la Bête)

Vous l’aurez compris, la Compagnie du Lac, c’est bien plus que les 4 spectacles présentés chaque année au moins de juin. C’est même et avant tout une formidable aventure humaine, qui fédère plusieurs centaines de personnes sur un projet commun, incluant le plus largement possible le tissus social, scolaire et associatif local. C’est une expérience absolument unique en France qui ne peut rendre admiratif, à plus forte raison quand on voit la qualité époustouflante des spectacles présentés.

Et c’est aussi ce qui explique le soutien que leur apporte ToïToïToï.

Tout ceci n’est d’ailleurs pas passée inaperçu au niveau national puisque les équipes de TF1 avaient également suivi la troupe pendant 2 mois en 2014 pour l’émission Reportages.

D’année en année, la troupe ne cesse de susciter des envies qui se transforment même parfois en vocations. Ainsi, l’un des membres de la troupe, Isaac Enzi, qui interprétait Clopin l’année dernière, a passé avec succès le casting pour la tournée asiatique de Notre Dame de Paris. Rien que ça ! Il a rejoint ainsi Hiba Tawaji, Angelo Del Vecchio et Daniel Lavoie sur la scène de Taïpei début Juin. De retour en France, il a repris sa place dans la Compagnie du Lac pour interpréter le rôle de Gaston, avant de partir pour Shangai début juillet…

Comme nous l’avons déjà signalé, en ce vingtième anniversaire, la troupe a choisi de monter et de présenter La Belle et la Bête. 4 Représentations payantes, du 13 au 16 Juin 2019, au Millénaire de Savigny-le-Temple, transformé pour l’occasion en très belle salle de spectacle. Et, il faut le souligner car cela participe encore à la dimension sociale de la Compagnie du Lac, 3 représentations gratuites en amont, uniquement sur invitations : les deux premières pour le publique scolaire de la ville, et la couturière où ce sont les associations et leurs membres qui sont conviés.

Deux casts différents, afin de permettre au plus grand nombre d’accéder aux rôles principaux. Et donc, deux fois plus de travail pour tout le monde, puisque La Bête d’un soir sera Monsieur d’Arque le lendemain, Maurice revêtant quant à lui le costume du Fou… Deux fois plus travail, pour deux fois plus de plaisir. Et comme pour les années précédentes, un spectacle d’une très grande qualité, au point d’en oublier qu’on se trouve devant une troupe amateur. Réellement !

Les voix sont belles, justes et puissantes. Les scènes de comédies, nombreuses dans ce spectacle, sont finement interprétées. Les costumes sont absolument magnifiques, servis par des éclairages variés, des projections riches et une scénographie générale époustouflante (comme ce backdrop mobile ouvrant sur un voile en fond de scène, ce qui permet tous les jeux d’opacité et transparence possibles). On se croit dans une grande salle parisienne.

Les décors sont variés, bien pensés. Les accessoires nombreux. Et c’est une véritable prouesse quand on sait le peu de place dont dispose la troupe pour le stockage en coulisses. Un grand coup de chapeau à l’équipe des machinistes !

La mise en scène est efficace, avec plusieurs magnifiques tableaux collectifs où l’on retrouve tant l’inspiration du dessin animé que du Musical original, avec de très belles chorégraphies.

Et le tout, en live intégral ! Avec un grand orchestre, des chœurs dynamiques. Un vrai régal. Le public est sous le charme, du début à la fin, se laissant porter tant par la magie de l’histoire que par la qualité de ce qui est présenté. On rit, on frissonne, on admire, et on rêve !

Tout, absolument tout, séduit dans cette Compagnie du Lac. Philosophie, engagement, solidarité, qualité des productions.  Et on ne peut, au final, que se montrer admiratif. Et pourtant, on en voit beaucoup des spectacles musicaux chaque année !

Un an de travail, une implication continue de centaines de personnes, qu’elles soient dans la lumière le jour J ou dans l’ombre.

ToïToïToï a assisté à un des tous derniers filages, et à deux représentations pour pouvoir découvrir la prestation des deux différents casts. Avec à chaque fois autant de bonheur, partagé par un public conquis offrant de longues standing ovations.

Un immense BRAVO, et un tout aussi grand MERCI à toutes celles et ceux qui rendent cette aventure possible et qui y participent activement. Vous êtes un véritable exemple de travail, d’union et de solidarité !

Il est de tradition chaque année, à l’issue du spectacle, de dévoiler celui qui sera présenté l’année suivante. Mais à la fin de la Belle et la Bête, cette annonce n’a pas eu lieu. En effet, et même si chaque année boucler le budget est un exercice d’équilibriste, la situation financière de 2019 est plus compliquée que les années précédentes, un des fidèles et généreux sponsors n’ayant pu renouveler sa dotation annuelle du fait de difficultés financières.

La seule billetterie, la vente de programmes et la buvette ne peuvent, bien évidemment, pas permettre d’engranger une somme aussi importante que celle investie (de l’ordre de 50 000 euros cette année). Il y a tous les ans bien sûr des subventions municipales ou régionales, mais nous avons eu la désagréable surprise d’apprendre que la troupe n’avait obtenu aucune subvention du monde de la Culture, ce dernier prétextant que la Compagnie du Lac et la Comédie Musicale ne répondait pas à ses critères culturels. Un comble !

Madame la Maire de Savigny-le-Temple, Madame Marie-Line Pichéry, ainsi que le Député de la onzième circonscription de Seine et Marne et Président du Groupe Socialiste, Ecologiste et Républicain, Monsieur Olivier Faure, présents le samedi 15 juin au soir, ont été choqués d’apprendre une telle nouvelle et ont promis de s’engager entièrement pour que cette aventure commencée il y a 20 ans puisse perdurer. Ils appuieront les demandes et feront tout ce qui est possible pour débloquer cette situation.

Tout cela ne peut pas s’arrêter. Tout cela ne doit pas s’arrêter ! Nous espérons de tout cœur que ces promesses, sincères, seront suivies d’effet. Et que l’an prochain, en plus de découvrir un nouveau magnifique spectacle, des centaines de personnes auront à nouveau partagé un beau projet culturel (oui, oui !) porteur de vraies valeurs solidaires et dans lequel ils se seront investi sans compter. Le point d’orgue des représentations n’est que la partie visible d’une aventure humaine unique. Il serait bon aussi de ne pas l’oublier ! Quant à accueillir plus de spectateurs, ce sera sans doute compliqué, 3 dates sur les 4 s’étant jouées à guichet fermé. A moins de rajouter quelques dates encore…

Christian, on te donne déjà rendez-vous pour l’année prochaine. Il est temps d’aller préparer ton nouveau spectacle !

 

Pour retrouver l’actualité de La Compagnie du Lac

by Franck

0.00 moyenne des internautes surToï Toï Toï (0% score) - 0 vote