Après une résidence et deux avant-premières au Théâtre Armand de Salon-de-Provence, Samuel et Julien SAFA ont présenté, en exclusivité au théâtre parisien Le 13ème Art, leur nouveau spectacle : Sherlock Holmes, l’Aventure Musicale. Une représentation très attendue à laquelle nous avons eu le privilège d’assister le 9 Novembre dernier. Nous vous emmenons avec nous en compagnie du célèbre héros de Sir Arthur Conan Doyle.

Londres, 1910. La nouvelle défraie la chronique : la statue Aztèque du dieu Tlaloc, joyau du grand musée national, a été volée !

Le célèbre détective privé Sherlock Holmes est en charge de l’enquête, accompagné de son fidèle acolyte le docteur Watson. Mais voici qu’une jeune détective, Emma Jones, se retrouve elle aussi sur la piste du crime. Séduit par ses talents et sa détermination, Sherlock lui propose alors de faire équipe, au grand dam du Dr. Watson.

Au fil de leur enquête, les trois héros seront amenés à parcourir le monde, avec des escales épiques en Inde, au Mexique, ou encore en Irlande, chacun de ces voyages étant une occasion de plonger dans la culture locale. A chaque étape, on retrouve une subtile association de chants, de musiques et de danses traditionnelles, magnifiquement agrémentée par des interprétations remarquable (mention spéciale à Océane Demontis en Princesse Jaya) et de superbes chorégraphies signées Johan Nus.

Mais, loin se cantonner à ces univers culturels établis, les créateurs ont semé, ici et là, des anachronismes irrésistibles, comme un hommage à Freddy Mercury ou encore un floss endiablé (la fameuse danse de Fortnite). Les rires fusent dans la salle.

De l’humour, ce spectacle n’en manque pas, et c’est même l’un des ingrédients capital de ce spectacle familial abouti. Il vient s’ajouter aux chansons originales superbement interprétées, à la mise en scène dynamique, aux chorégraphies riches, variées et pleines de surprises. Le tout servi à la fois par des décors réels et d’immenses projections en mapping, tantôt statiques, tantôt dynamiques, véritable marque de fabrique des frères Safa.

Le public sera surpris par l’esprit de déduction peu commun de Sherlock Holmes qui démêle en quelques secondes chaque nouvelle énigme, peut-être même un peu trop rapidement, avouons-le, mais n’est-ce pas là sa marque de fabrique au fond ? Cela dit, on imagine surtout le plaisir qu’ont eu les créateurs dans l’élaboration de chaque indice, dans leur intégration au récit ou à la musique elle-même. Une chance que ces déductions nous soient exposées visuellement par le très beau rendu vidéo d’Harold Simon !

Tout au long de ce voyage, nous aurons visité 4 pays, rencontré des dizaines de personnages, et pourtant, ils ne sont que 9 sur scène ce soir là. Imaginez le marathon qui se joue en coulisses !

Une très belle énergie communicative anime tous les artistes, et le public ne s’y trompe pas. Notre coup de cœur ira à Guillaume Pevée qui interprète magnifiquement le Dr Watson. Son personnage, moins froid que le célèbre détective, finit presque par lui voler la vedette.

Bien évidemment, nous n’en dévoilerons pas plus ici, pour laisser à chacun le plaisir de la découverte.

1H15 de spectacle, 1H15 de plaisir grâce au talent d’une équipe soudée et généreuse. On pardonne alors aisément un souci de micro, résolu rapidement. C’est cela aussi le spectacle vivant.
On ne peut que vous conseiller de réserver vos places pour découvrir, vous aussi, Sherlock Holmes, l’Aventure Musicale, qui reviendra au 13ème Art du 18 février au 4 Mars 2023 pour enchanter petits et grands.

by Franck
4.25 moyenne des internautes surToï Toï Toï (85% score) - 12 votes