La réputation du Cirque Phénix n’est plus à faire, tant ses précédentes créations ont su marquer l’univers du cirque contemporain. Avec, à chaque fois, la volonté farouche affichée par Alain PACHERIE de se réinventer et d’offrir au public un moment d’émotions et d’évasion hors du temps.

Après une année blanche imposée par la situation sanitaire, nous avons enfin pu découvrir son tout nouveau spectacle, GAÏA, qui met à l’honneur les artistes féminines, l’ensemble de la distribution étant composé uniquement de femmes.

40 femmes et autant de déesses qui vont sublimer leur art.

La playlist qui accueille le public, composée des plus grands succès rendant hommage aux femmes, nous plonge déjà dans l’ambiance. Les spectateurs emplissent l’espace, lumineux et chaleureux, qui entoure l’immense scène carrée. Où que vous soyez placés, vous ne perdrez rien de la féerie à venir. Et si vous avez pu découvrir de l’extérieur le chapiteau, vous aurez la sensation d’être dans une véritable salle tant l’agencement général et l’habillage lumineux sont travaillés et réfléchis. La magie va pouvoir opérer.

GAÏA, un spectacle exclusivement féminin, à une exception près !

En effet, c’est le célèbre Calixte de Nigremont, qualifié de « concepteur de joyeusetés » et champion du verbe, qui est le Maître de Cérémonie, le Monsieur Loyal de ce spectacle. Il évoque la Déesse Mère, GAÏA,  son histoire, sa descendance, pour en arriver à la conclusion finalement évidente que toutes les femmes sont des déesses.
Tonnerres d’applaudissements dans une salle déjà conquise qui accueille à présent l’ensemble des artistes.

Les numéros vont alors se succéder, tous plus époustouflants et éblouissants les uns que les autres : Anneaux et cerceau aériens, équilibres et contorsions, jonglerie, danse clownesque, percussions endiablées, ou encore un magnifique ballet en monocycle… Tout ce qui se fait de mieux au niveau international,  qui plus est formidablement orchestré et interprété en live par un groupe lui aussi exclusivement féminin.

Le public est suspendu aux prouesses dévoilées et se laisse totalement transporter, marquant son émoi comme son admiration par toutes sortes d’onomatopées. Les applaudissements sont extrêmement nourris, et c’est largement mérité !

Calixte de Nigremont intervient avec élégance et humour entre chaque numéro, apportant une touche pimentée et colorée absolument savoureuse. Et puisque nous parlons de couleurs, il nous faut absolument souligner également les lumières incroyables qui habillent l’ensemble du spectacle. Un véritable travail d’orfèvre qui finit de sublimer l’ensemble.

A plusieurs reprises, le spectacle quittera la scène pour envahir la salle, créant une proximité et une relation privilégiée avec le public, pour la plus grande joie des petits comme des plus grands.

Vous l’aurez compris, nous avons été absolument conquis par ce nouveau spectacle du Cirque Phénix, et nous vous engageons, vous aussi, à partir à la découverte du monde de GAÏA, de sa grâce, de ses prouesses, et de toute sa féerie. Il est à Paris jusqu’au 16 Janvier 2022 puis partira ensuite en tournée jusqu’au 20 Février 2022.

Bravo à toutes les artistes, à Calixte de Nigremont, et à toutes les équipes techniques et créative du fabuleux Cirque Phénix !

by Franck

4.33 moyenne des internautes surToï Toï Toï (87% score) - 6 votes