Benjamin Akl

On aime

la passion qui anime Benjamin. Tout au long de son parcours, il n’a jamais cessé de croire en son rêve de professionnalisation en tant que danseur. A force de détermination et de travail, il s’est fait un nom dans le prestigieux milieu de la danse jusqu’à devenir pluridisciplinaire. Nous lui souhaitons le meilleur pour cette nouvelle aventure scénique qui l’attend avec « Dirty Dancing » !
Benjamin s’est plongé dans le monde de la danse dès son enfance. Dès l’âge de 11 ans, il suit des cours de danse municipaux et trois ans plus tard, il décroche sa première place au sein d’une comédie musicale grâce à « Virulla ». Une expérience de trois ans qui lui a permis de se familiariser avec l’esprit de troupe et la vie de danseur professionnel.
Après s’être accordé une pause afin de poursuivre son parcours scolaire et de trouver des petits boulots par la suite, Benjamin est revenu tout naturellement vers la danse en réalisant que c’est son moteur essentiel. Il a donc préparé des bandes démo et passé plusieurs castings jusqu’à être présenté au chorégraphe de renom Giuliano Peparini, qui a notamment collaboré avec « Le Cirque du Soleil ». L’artiste danseur a été engagé en tant qu’accessoiriste sur le tournage du clip « Ca ira mon amour », premier single du nouveau spectacle chorégraphié par Giuliano Peparini : « 1789, les amants de la Bastille ».
Suite à cette heureuse rencontre, il a suivi une formation à l’Académie Internationale de Danse et intégré la troupe du spectacle en tant que danseur. Benjamin s’est consacré aux spectacles musicaux à plusieurs reprises, notamment avec « Robin des Bois » aux côtés de M. Pokora ou encore « Résiste » de France Gall qui lui a permis de briller sur scène en tant que comédien, interprète du Prince des villes.
Entre chacun de ces projets, Benjamin est devenu un artiste récurrent pour accompagner les prestations scéniques sur les plateaux télévisés mais aussi à l’occasion de divers évènements artistiques. Il a notamment fait une apparition lors de la Cérémonie des Césars en 2012. Son parcours a également croisé celui de la star internationale Kylie Minogue, qu’il a accompagné lors de sa tournée « Kiss me Once Tour ».
Après avoir dernièrement intégré la troupe de « Priscilla, folle du désert » mis en scène par Philippe Hersen, c’est désormais à l’affiche de « Dirty Dancing » que nous aurons le plaisir de retrouver Benjamin. Et quelle tête affiche : il en tiendra le premier rôle, celui de Johnny Castle ! Il succède donc à Corentin Mazo, qui s’investit dans cette nouvelle version en tant que chorégraphe. Le spectacle culte partira en tournée dès le mois prochain, ainsi qu’au Palais des Congrès début 2018.
by Valentine